Non aux déserts éducatifs ! Pour un grand Service Public de l'Education Nationale !

Publié le par Jeunes d'Avenir 76

 

Les Jeunes d'Avenir et les Jeunes socialistes du courant JUSTICE (Mjs) de Seine - Maritime ont pris connaissance de la liste définitive des fermetures et ouvertures de classes du 11/04/2011.

 

58651 1597980357234 1467755058 31517065 4440036 n-copie-1

 

Nous sommes défavorables aux fermetures de classes à la rentrée prochaine en France et en particulier en Seine - Maritime. La RGGP (Révision Générale des Politiques Publiques) initiée en 2007 par le 1er ministre Monsieur François Fillon et son gouvernement et appliquée à notre Education Nationale est totalement absurde. Trop de fermetures durant ces quatre dernières années, nous disons STOP aux déserts éducatifs que certains territoires connaissent et subissent. Dans la liste dévoilée le 11/04/2011 : 116 fermetures de classe dont 81 en élémentaire, 27 en maternelle et 8 en RPI sont prévues. Trop de RGGP, tue la RGGP !  Nous devons réagir au plus vite ! Nous invitons les parents d'élèves, les acteurs de ce Service Public à réagir et à contester massivement ces fermetures.

 

Nous demandons le maintien des classes, des postes en RASED aujourd'hui ménacés, ainsi que les maîtres formateurs. Ceux supprimés ces dernières années devront être rétablis au sein des établissements qui en auront besoin.

 

Nous sommes pour un grand Service Public de l'Education Nationale. Une réforme de ce service public est nécessaire mais nous sommes frontalement opposés à cette réforme qui a pour finalité d'être appliqué contre les acteurs du milieu éducatif. Nous prônons le dialogue entre acteurs et responsables académiques pour une meilleure réforme. Un grand chantier devra s'ouvrir en 2012, celui de la modernisation de notre école républicaine. Faisons entrer notre école républicaine dans le XXIème siècle !

 

Non à la RGGP !

Non aux fermetures de classes !

 

Pour une école républicaine du XXIème siècle !

Une réforme est nécessaire mais faisons là ENSEMBLE.

 

Les Jeunes d'Avenir Hauts - Normands

& les Jeunes socialistes du courant Justice (MJS76).


Publié dans Education

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Il est absolument primordial non pas de sauvegarder tel qu'on nous le présente aujourd'hui cette éducation nationale, mais il est primordial de le refonder dans son intégralité. D'ouvrir une large
campagne de consultations, des corps de métiers: Enseignants, parents d'élèves, parents, élèves, les syndicats, mais aussi l'ensemble des Français... Il faut revoir de la maternelle à la faculté!
Il faut revoir tout une façon de voir l'enseignement, revoir notre propre façon de penser, d'agir...Nous nous devons de réagir, car l'école est l'emploi, est l'économie, le social, mais aussi la
sécurité, le civisme de demain. Si on ne s'occupe pas maintenant de la construction d'une éducation nationale en phase avec notre 21ème siècle, avec les nouvelles demandes, les nouvelles attentes,
avec la transmutation de ce monde et de ses civilisations... Nous avons vraiment besoin de revoir la totalité de nos structures démocratiques et républicaines et pas que celui de l'éducation
nationale malheureusement, mais aussi celui de la santé, de la justice, de l'agriculture, de l'industrie, de l'économie... Tout est à repenser, à refonder, reconstruire, et à mettre en marche. Ce
ne sont pas des chantiers qui doivent nous effrayer mais au contraire qui doivent nous enthousiasmer, nous surpasser, et nous faire susciter un espoir des plus formidables!!! Ce bouleversement
politique, mais aussi philosophique est une opportunité gigantesque, belle et noble, nous devons la saisir à pleine main, nous nous éleverons ensemble autour de ce formidable "Challenge", autour de
ce puissant rassemblement, autour de cette saisissante construction de cette inévitable évolution de notre monde, de notre civilisation, de nous même.


Répondre